Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voyage de plusieurs mois en Amérique du sud, de l'Equateur à la Bolivie, en passant par les Galapagos, l'Amazonie, le Pérou, le Chili, la Patagonie et l'Argentine

24 Dec

PEROU - Huaraz / Caraz / La Union / Ayacucho

Publié par Anne et Romain  - Catégories :  #Pérou

 

HUARAZ
 

Nous continuons notre route vers le sud. Depuis Trujillo, nous avons pris un bus de nuit pour parcourir les 335 kms séparant cette ville de Huaraz (essentiellement de la route de montagne, on passe de 35 mètres d'alt. à 3.090 m d'alt.). C'est donc au petit matin que nous arrivons à Huaraz. Comme à l'accoutumée, nous sommes accueillis par une dizaine de rabatteurs vantant les mérites de leur hôtel ou de leur agence de tourisme. Il faut dire que Huaraz est au Pérou ce que Chamonix est à la France. Enormément de touristes font halte ici chaque année, essentiellement des alpinistes (on dit andinistes ici...) et trekkeurs prêts à affronter les hauts sommets entourant Huaraz.
 
Le "Callejon de Huaylas" comme est surnommée la vallée dans laquelle se situe Huaraz compte 35 pics éternellement enneigés dont le Huascaran (6.768 m d'alt.) est le 2ème plus haut sommet des Andes après l'Aconcagua (6.900 m d'alt.) qui sépare le Chili de l'Argentine. En outre, c'est également ici que se trouve le sommet de l'Alpamayo, sorte de pyramide de glace parfaite qui fut élue en 1966 "la plus belle montagne du monde". Malheureusement pour nous, le temps nous a dépassé. L'arrivée de l'été au Pérou annonce la venue de températures plus clémentes mais aussi celle de la pluie ! Les sommets enneigés, qui le reste de l'année sont visibles depuis Huaraz, sont désormais cachés en permanence par les nuages. Le temps ne se prête pas vraiment au trekking. Le brouillard et la pluie règnent en altitude et nous empêchent d'admirer le magnifique panorama qu'offre la Cordillère Blanche. C'est donc avec regret que nous mettrons de côté une des principales attractions touristiques de Huaraz, pour une autre fois peut être...

 
PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9105
Vue sur la cordillere blanche depuis Huaraz


La ville de Huaraz en elle-même offre peu d'intérêt. Il faut dire qu'elle fut victime le 31 mai 1970 d'un terrible tremblement de terre qui a fait pas moins de 70.000 morts (7,8 sur l'échelle de Richter). Le visage autrefois colonial de la ville a changé à jamais et sa reconstruction s'est faite à la va-vite sans retrouver son charme d'antan.

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9213
Rencontre avec un autre routard sur la place d'arme de Huaraz


Proche de Huaraz (à 109 kms tout de même) se trouve un site archéologique exceptionnel : Chavin de Huantar. Ce site est inscrit depuis 1985 sur la liste du Patrimoine culturel de l'Humanité de l'Unesco.
 
 

LA CULTURE CHAVIN

 

Le peuple Chavin qui vécut de -1000 ans a -300 ans avant JC est considéré comme la plus ancienne civilisation d'Amérique du sud. Pendant qu'en Afrique, la civilisation égyptienne rayonnait, parallèlement ici en Amérique du sud, à la même époque, une autre grande civilisation très avancée et hiérarchisée s'étendait depuis la côte nord du Pérou jusqu'au lac Titicaca au sud.

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9109
Sur la route menant à Chavin de Huantar


PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9113
Sur la route menant à Chavin de Huantar


Le complexe archéologique "Chavin de Huantar" représentait le centre religieux le plus important de la culture chavin. Cette civilisation était dominée par les castes religieuses qui détenaient toute la connaissance acquise depuis des siècles en matière astrologique, hydraulique et agricole. Le peuple, étant exclu de l'apprentissage de ces connaissances, n'avait donc que rôle de main d'œuvre aux yeux des religieux.
 
Le centre cérémoniel "Chavin de Huantar" nous en offre d'ailleurs la preuve. Celui-ci est composé d'une large place réservée au peuple lors des cérémonies religieuse. Une grande pyramide dominait cette place et au sommet de celle-ci, une plateforme était réservée à la caste religieuse. Avec le temps mais également grâce au travail des archéologues, un important réseau de canalisations souterraines a été découvert partant des montagnes environnantes et descendant jusque sous le complexe archéologique, pyramide et place centrale.

 
PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9120
Chavin de Huantar
 

Le guide qui nous accompagne nous expliquera qu’à cette époque, lors de longues périodes de sècheresse, la destruction des cultures dues au manque d'eau entrainait irrémédiablement une période de famine et de mécontentement du peuple envers leurs dirigeants religieux. Ceux-ci utilisaient alors le centre "Chavin de Huantar" pour organiser une cérémonie au cours de laquelle, se tournant vers les montagnes environnantes, ils suppliaient le Dieu des eaux de stopper la sécheresse. Dupant le peuple, ils ouvraient alors en altitude les vannes des canalisations souterraines. L'eau dévalait soudainement les flancs de la montagne via les canalisations cachées en émettant un grondement sourd et puissant en passant sous le centre religieux et notamment sous la place centrale où le peuple assistait à la cérémonie. On pouvait imaginer l'étonnement et la crainte de la population envers les religieux "capables de parler avec le Dieux des eaux". Cette supercherie a ainsi permis pendant des siècles aux castes religieuses d'assoir leur domination et d'apaiser les esprits rebelles.
 
PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9131
Orifice de canalisation (pour amplifier le son de l'eau)


PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9142
Passages souterrains à Chavin de Huantar

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9127

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9151
Dieu Chavin

 


CARAZ
 

A 65 km de Huaraz, nous arrivons à Caraz, à bord d'un minibus où nous sacs seront entassés sur la banquette arrière, le véhicule n'ayant pas de quoi les attacher sur le toit. La ville de Caraz, bourg de près de 20.000 habitants, a mieux résisté au séisme de 1970 et c'est dans une auberge que nous déposerons nos sacs pour quelques jours. La ville construite en pente est calme, jolie et le climat est clément.


Nous nous renseignons auprès des quelques agences mais aucune n'offre de randonnées ou trekkings à cause du mauvais temps (la pluie surtout) qui arrive en fin de journée. Des taxis peuvent nous emmener visiter les sites naturels, mais le prix est excessif pour 2 personnes. A moins de partager ces frais avec d'autres personnes, l'excursion à la lagune de Paron, proche de Caraz, semble être compromise. Nous laissons quand même nos coordonnées à l'agence et louons deux vélos pour le lendemain.
 
Pendant quatre heures nous roulerons sur la route qui permet de rejoindre la ville de Chimbote (à quelques kms de Caraz). Nous longerons le Canyon del Pato sur la piste caillouteuse, après avoir abandonné à mi-chemin la route goudronnée. Nous emprunterons une vingtaine de tunnels étroits plus ou moins éclairés. Il vaut mieux d'ailleurs se coller aux parois et attendre quand on entend arriver au loin un bruit de moteur. Puis arrivés au village en contrebas, nous déjeunerons et prendrons un bus pour rentrer à Caraz. Les vélos seront attachés sur le toit, cette fois.


DSCF6442
Sur la route menant au Canyon del Pato

DSCF6448
Sur la route menant au Canyon del Pato

DSCF6464

Canyon del Pato

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9159

Canyon del Pato

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9162

Canyon del Pato

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9164

Canyon del Pato

Dans la soirée, deux touristes français sont venus frapper à notre porte et après avoir fait connaissance, nous décidons de partager les frais du taxi pour aller le lendemain matin à la lagune de Paron. Apres une bonne heure de montée en taxi, nous apercevons la lagune emmitouflée dans un drap de brume épaisse. Nous sommes un peu déçus, mais resterons tout de même deux heures à parcourir tranquillement ses abords, dans l'espoir que le soleil fasse son apparition.  

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9182
Laguna Paron

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9197

Laguna Paron

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9198

Laguna Paron

 


LA UNION - HUANUCO PAMPA
 

De retour à Huaraz après quelques jours passés à Caraz, nous avons poursuivis notre interminable route vers le sud du continent. Nous avons préféré éviter Lima, la capitale péruvienne. Le bus que nous avons pris poursuivait donc sa route par les Andes et nous nous sommes arrêtés à La Union, petite ville proche de laquelle se situe une ancienne cité Inca : Huanuco Pampa.

 
Les vestiges de cette ancienne ville s’étalent sur 20 km carré. L'architecture et la configuration des ruines indiquent les anciens quartiers édifiés par fonctions, les centres de fabrications artisanales, les magasins, les habitations du peuple, celles de l'Inca et le centre religieux. Ce qu'on apprécie en ce lieu c'est également le calme (site très peu connu des touristes comparé au Machu Pichu) et le cadre dans lequel se trouvent les ruines, sur un vaste plateau où broutent moutons, lamas, alpagas, chevaux et ânes. C'est en compagnie de Cédric et Julie, un couple de français rencontrés à la Union, que nous parcourons ces vestiges en pensant à ce que devaient être l'agitation et la vie quotidienne ici il y a plus de 5 siècles.


PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9236
Temple cérémoniel Inca

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9245

 PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9256

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9257

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9261
Bains de l'Inca


PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9271
Fêtes près de Huanuco Pampa

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9293
Sur le chemin menant à Huanuco Pampa

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9294

Cultures andines près de Huanuco Pampa

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9300

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9308
Avec Cédric et Julie près de Huanuco Pampa


Depuis la Union,  nous avons fait route vers Huanuco, avec Cédric et Julie. Le voyage de nuit s'est avéré des plus pénibles... le froid, les virages, le bruit, les lumières... Arrivés tôt le matin dans la ville, nous avons été déçus par l'ambiance qui y régnait. La ville nous a paru laide, trop bruyante et sans intérêt particulier. Nous avons donc décidé de partir le jour même pour Huancayo. Julie et Cédric partiront une heure plus tôt pour l'Amazonie.

 

HUANCAYO

 

La ville de Huancayo est la plus importante des Andes péruviennes, de par sa population (plus de 360.000 habitants). Nous nous sommes baladés dans le centre, avons acheté quelques souvenirs et nous sommes prélassés quelques jours avant de reprendre un bus en direction d’Ayacucho, à 12 heures de route. Cette ville a également été l'occasion de retrouver des habitudes bien occidentales. Du fait de sa grande activité commerciale, la ville s'est dotée il y a peu d'un grand centre commercial avec son lot de fast-foods, boutiques à l'américaine et...cinéma (pour notre plus grand bonheur).
 
 


AYACUCHO
 

A une dizaine d'heures de bus de la Union, se trouve la ville de Ayacucho. Celle-ci est considérée comme une des villes les plus accueillantes du Pérou. Il y fait généralement doux et il est vrai qu'elle offre un beau panorama, encerclée de montagnes. La chambre que l'on a choisie pour quelques nuits donne sur une terrasse qui surplombe la rue principale. Quand il pleut fort, la terrasse est vite trempée et l'eau s'infiltre sous les portes et dans les chambres.... beaucoup moins charmant.

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9351
Vue sur Ayacucho depuis notre terrasse

A Ayacucho, on a senti une réelle différence de température par rapport à la Union. On a enlevé pulls, manteaux, écharpes et gants, et on évite de sortir l'après-midi car le soleil brule littéralement la peau ! Ayacucho est une jolie ville et les touristes ne sont pas nombreux, ce qui en fait un charme supplémentaire. La plaza de Armas, appelée aussi Plaza Sucre, est entourée de commerces sous des arcades, la plupart des rues sont pavées et il existe quelques rues piétonnes.
 
PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9318
Rue piétonne à Ayacucho

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9347
Rue à Ayacucho

Après avoir visité la ville, nous choisissons une excursion par le biais d'une agence. Nous visiterons le site de l'empire Wari. Ce royaume a commencé son expansion à partir du 7ème siècle après JC et a disparu peu après l'an mille avant l'avènement des Incas. Ce qui caractérise la culture Wari est l'architecture des cités, principalement construites en immenses pierres brutes entourées de hauts murs d'enceinte. L'art a également un rôle important. Les céramiques et sculptures en pierre représentent des divinités anthropomorphes et des animaux sacrés. De cet empire il ne reste plus que des ruines d'aqueducs, des passages souterrains et une immense table de pierre, à côté d'un amphithéâtre. Celui-ci comporte 12 sièges et l'on pense qu'ils étaient occupés par les 12 dirigeants des provinces avoisinantes. Le site est entouré d'immenses cactus en fleurs et avant de reprendre la route, nous avons gouté au fruit du cactus, à saveur très sucré, à la chair orangée et pleine de pépins.

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9375

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9392
Ruines Wari, les 12 sièges

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9364
Poterie Wari

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9387


Nous en profiterons également pour visiter le site historique de Ayacucho Pampa. C'est ici que le 9 décembre 1824 eu lieu la bataille d'Ayacucho, entre les armées patriotiques et celles du roi d'Espagne, qui a scellé l'indépendance de toute l'Amérique latine face aux colons espagnols. Sur ce lieu fut signé le pacte d'indépendance du Pérou avec les espagnols vaincus.

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9417
Ayacucho Pampa, monuments aux héros libérateurs

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9401
Ayacucho pampa, les généraux libérateurs

De retour à Ayacucho, nous nous prélasserons une dernière fois avant de prendre un bus pour 20h de trajet, direction Cusco !

PEROU-Huaraz-lagune-chavin-xxpampa 9441
Ayacucho, plaza de armas


Notre dernier souvenir d'Ayacucho est tragique. La veille de notre départ, un énorme orage s'est abattu sur la ville provoquant d'importantes inondations, des coulées de boue, des carambolages et des accidents mortels. Quand ce ne sont pas un tremblement de terre ou une éruption volcanique, ce sont les inondations qui provoquent la panique. Ici non plus la nature ne fait pas de cadeaux !

Nous sommes actuellement à Cuzco et nous passerons les fêtes de Noël sous la tente !! Nous avons prévu un trekking en autonomie complète pour 4 journées afin d'atteindre une ancienne cite Inca peu visitée et située proche de Cuzco dans les montagnes environnantes.

Joyeux Noël a tous !! Feliz Navidad !!

Commenter cet article

Arnaud 28/12/2009 17:59


Vous plaignez pas, je pense que niveau catastrophes naturelles, l'Indonésie est encore pire ;-)
Bon sinon c'est cool vous rencontrez du monde, des touristes français et autres animaux exotiques.
Dommage pour les photos des montagnes, cachées par les nuages. On attendra l'Aconcagua.
Bonne continuation et joyeux réveillon. Nous fêterons la nouvelle année avant vous na na na naire :-P


Armand 26/12/2009 11:40


Coucou a vous deux les avanturiers!!
Merci encore pour ces belles photos. Effectivement il fallait absolument gouter le cactus, cela me semblait indispensable ;)
J'espere que vous passerez de joyeuses fetes.
Bon treck!


À propos

Voyage de plusieurs mois en Amérique du sud, de l'Equateur à la Bolivie, en passant par les Galapagos, l'Amazonie, le Pérou, le Chili, la Patagonie et l'Argentine