Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voyage de plusieurs mois en Amérique du sud, de l'Equateur à la Bolivie, en passant par les Galapagos, l'Amazonie, le Pérou, le Chili, la Patagonie et l'Argentine

17 Oct

EQUATEUR - Mindo / Treck Quilotoa / Baños

Publié par Anne et Romain  - Catégories :  #Equateur

 

MINDO


Mindo est un village situé à 80km au nord-ouest de Quito, dans une forêt subtropicale: la réserve de Mindo-Nambillo. L’endroit possède une faune et une flore riches en diversité. Nous avons élu domicile pendant 4 jours à la casa Cecilia, située à quelques mètres de la rue principale. Son jardin aux plantes et arbres fruitiers exotiques longe une petite rivière et l’on peut observer à loisir les colibris, les papillons et les lézards.

Nous avons randonné durant une journée dans la forêt pour admirer des cascades situées à différents endroits le long du sentier. Tout petits dans cette végétation luxuriante qui abrite palmiers, bambous géants, arbres fruitiers et plantes exotiques, nous avons eu un avant-goût de ce qui nous attendra en Amazonie.



 


Colibri




Nous avons également pu observer une multitude de papillons dans un élevage de papillons tropicaux avant de nous prélasser 3 jours durant dans la tiédeur de notre environnement subtropicale.


Elevage de papillons



 

TRECK QUILOTOA
 

Apres Mindo, nous avons repris la route en direction du sud à destination de Zumbahua, un petit village perché à 3500 mètres d’altitude. Le contraste avec les précédentes villes andines est saisissant. Ici tout est plus calme, la cordillère offre ses flancs aux cultures agricoles et à l’élevage de moutons, vaches, cochons et alpagas. Les habitants arborent fièrement leurs tenues traditionnelles. Il nous est difficile de passer inaperçus nous les “gringos” avec nos pantalons, chaussures de randonnée et sac de routard sur le dos.

Zumbahua sera le point de départ du trekking prévu sur 2 jours. Il nous fera passer par un des sites incontournables du pays, la lagune de Quilotoa, pour finir à 25 km de là, au village de Chugchilan.



Le village de Zumbahua


Le chemin à suivre le 1er jour est assez facile. Il nous suffit tout simplement de suivre la route peu fréquentée reliant Zumbahua à la lagune Quilotoa (environ 14 km). La route monte progressivement car la lagune est située à environ 3.800 mètres d’altitude. Les paysages sont magnifiques. La montagne est toujours là bien sûr en arrière-plan, et les vallées que nous traversons sont toutes entaillées de canyons. Nous passons la nuit au village de Quilotoa situé au bord de la lagune du même nom. La lagune de Quilotoa est un lac naturel qui s’est formé dans le cratère du volcan endormi Quilotoa (décidemment, on comprend mieux la réputation de l’Equateur : “¡Ecuador, país de volcanes!”).

 

Le volcan est entré en éruption en 1660 et le cratère s’est effondré sur lui-même sous l’impulsion du choc. De nos jours, il ne reste plus que la base du volcan que l’on appelle « caldeira » en raison de sa grande taille. A l’intérieur, le vide fut progressivement comblé par l’eau qui forme aujourd’hui la lagune de Quilotoa (environ 250m de profondeur). On peut apercevoir par endroit des remontées de bulles de souffre indiquant que le volcan est endormi mais non éteint.


Laguna Quilotoa


Laguna Quilotoa

Le lendemain matin, Anne étant malade, je pars donc seul depuis la lagune. Elle me rejoindra à Chugchilan après négociation d’un taxi 4*4. Il n’existe pas vraiment de chemin unique pour rejoindre le village situé plus bas dans une autre vallée. Une multitude de sentiers descendent des flancs de la caldeira, permettant de passer au plus près de la vie agricole locale. De part et d’autre, je croise des cahutes de terre et de chaume servant de résidence principale ou d’abris de passage aux bergers et paysans du coin. Perdu dans ce labyrinthe de sentiers, je reviens plusieurs fois sur mes pas. Au bout de 3 heures, j’arrive enfin plus bas dans la vallée, au fond du canyon. Il ne me reste plus qu’à traverser la rivière en sautant sur les pierres puis je remonte de l’autre côté pour rejoindre Chugchilan.

Canyons sur la route pour Quilotoa

 

BAÑOS

 

Baños est une petite ville très mignonne encerclée de montagnes et situé  au pied du volcan Tungurahua. La ville est constamment sous la menace du volcan, toujours en activité. Les dernières éruptions volcaniques ont eu lieu en 2007 (une douzaine au total). Cette petite ville très touristique, offre des attractions diverses pour tous ceux en manque de sensation fortes (canyoning, rafting, saut à l’élastique, escalade, balades  à cheval, quad…).


Nous y avons retrouvé le premier soir nos amis belges rencontrés à Chugchilan, et nous en avons profité pour boire quelques verres autour d’une bonne table, une soirée très sympathique.



Romain, Gilles, Stéphanie, Laurie, Anne

 

C’est la première fois que nous posons nos sacs pour une durée aussi longue, nous serons restés à Baños près d’une semaine. Nous en avons profité pour faire quelques excursions en quad, en voiture de cross, à vélo et à pied.


Nous avons ensuite profité d’une merveilleuse journée ensoleillée pour parcourir à vélo la route des Cascades. Partis dans la matinée, nous sommes revenus dans la soirée. La halte déjeuner fut fort appréciée dans un restaurant familial très original où l’on pêche les truites gardées vivantes en bassin devant vos yeux.



 

Nous avons gardé de cette journée un souvenir mémorable de paysages et rencontres amusantes. Partis en vadrouille aux alentours de la ville, nous avons pu ainsi admirer de plus près le terrible volcan (son ascension est interdite pour des raisons de sécurité), la nature qui l’entoure et les cultures sur les flancs de montagnes.


 






Pêche de truites
pour notre déjeuner

 

Nous avons terminé notre petit séjour par une visite au Zoo San Martin où l’on peut retrouver différents animaux caractéristiques de la faune Equatorienne. Cela nous rapproche de notre prochaine étape, l’Amazonie !



Volcan Tungurahua



Baños, Nuestra señora de Santa Agua



Vue sur le pont San Francisco










Capibara, plus grand rongeur au monde, environ 50kg

Commenter cet article

sylvain 25/10/2009 19:58


salut cousin . trop magnifique ces paysages . je t'envie. bonne continuation a plus tchao


Arnaud 22/10/2009 21:17


Wouh de plus en plus beau je dirais !!!
C'est génial, merci de donner autant de noms de lieux et d'explications, pour moi géographe, je voyage avec vous. Je replonge dans les cours de tectonique des plaques et de vulcanologie, vous êtes
des petits Tazief ma parole !!
Je suis allé voir sur Google Earth le terrible Tungurahua, et on voit un panache de fumée sortir de son cratère !!
Continuer, attention à vous.


valerie 21/10/2009 20:24


super photos!!! bonne continuation pour votre voyage!


mt colbere 20/10/2009 21:56


Votre image du canyon route de quilotoa , le lac et ce pont suspendu: superbes. J'adore! MT (G mis 2 comments sur des images du debut de votre voyage).


À propos

Voyage de plusieurs mois en Amérique du sud, de l'Equateur à la Bolivie, en passant par les Galapagos, l'Amazonie, le Pérou, le Chili, la Patagonie et l'Argentine