Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voyage de plusieurs mois en Amérique du sud, de l'Equateur à la Bolivie, en passant par les Galapagos, l'Amazonie, le Pérou, le Chili, la Patagonie et l'Argentine

02 Mar

CHILI - Temuco / Ile de Chiloe / Puerto Montt

Publié par Anne et Romain  - Catégories :  #Chili

 

TEMUCO
 

Sans intérêt touristique particulier, cette étape a été importante pour Anne, puisque c'est sa région natale. Située à 680 km de Santiago, Temuco est une ville de taille moyenne aux maisons basses. C'est une petite fourmilière dont la plupart des habitants sont des mapuches.

DSCF2856
Vue sur Temuco


Les mapuches, "gens de la terre", font partie d'un peuple indigène originaire de la zone centrale-sud du Chili, et sud-est de l'Argentine. La culture mapuche a existé aux environs de 500 ans avant notre ère. Les mapuches vivaient de la pêche, de la chasse et de la culture. Au 15ème siècle, les Incas ont voulu étendre leur territoire du sud du Pérou jusqu'au Chili, soumettant une partie des mapuches de la région centrale du Chili. Mais ils ne pourront aller plus loin, car vers la région actuelle de Talca, les mapuches ont combattu et ont remporté la bataille. La frontière de l'empire inca au sud s'est donc limitée à la région centrale du Chili.
 
Bien plus tard, ce sont les Espagnols qui, en envahissant le pays ont voulu combattre le peuple mapuche. En 1546, à Quilicura ce sont les mapuches qui remportent fièrement la bataille contre les espagnols, ça sera le début d'une guerre longue de plusieurs siècles.  En janvier 1550, Pedro de Valdivia remporte la bataille d'Andalien et fonde plusieurs villes dans le sud de l'actuel Chili, imposant ainsi ses armées et repoussant le peuple mapuche. Peu de temps après, un certain chef mapuche, Lautaro, va se servir des nouvelles armes importées par les espagnols, notamment le cheval, pour vaincre Pedro de Valdivia qui sera fait prisonnier et tué à Tucapel.
 
Jusqu'en 1621, les batailles s'enchainent et déciment peu à peu le peuple mapuche, tués pendant les affrontements ou par les maladies importées par les conquistadors. A cette date, un traité de paix va être instauré, et l'Espagne va enfin reconnaitre l'indépendance des mapuches entre le Bio-Bio et le Tolten. Mais ce traité ne sera pas respecté par les conquistadors... La guerre ne va jamais s'arrêter, jusqu'à voler la terre des mapuches ! Les chiliens s'installent en masse et les mapuches sont repoussés, privés de leur terres. En 1881, le soulèvement va être des plus mémorables, et le peuple mapuche, bien que décimé par toutes ces épreuves de force, combat fièrement, et se contente de toutes petites parcelles de terre que l'Etat leur offre gracieusement. De nos jours, une grande partie des descendants mapuches vivent en communauté dans les campagnes profondes. Au début du 20ème siècle, les indigènes se sont fait entendre au parti démocratique en revendiquant leurs droits. Certaines terres sont aujourd'hui redistribuées aux mapuches.


DSCF3582

DSCF3343

DSCF3578

Nous avons également profité de notre séjour à Temuco pour aller voir un match de foot entre l'Union Temuco (le club de Marcelo Salas, ancienne gloire du foot chilien) et Deportes Puerto Montt. Ces deux équipes sont des habituées du championnat chilien de 2ème division, un bon vieux Guingamp - Chateauroux en quelque sorte...

Au passage, remarquez la modernité des stades chiliens ! Pour la petite histoire, la partie s'est soldée par la victoire de Temuco par 1 à 0.


DSCF3245

DSCF2955
Temuco en rouge contre Puerto Montt en blanc (avec ses supporters surchauffés)

DSCF3327

DSCF3023

ILE DE CHILOE
 

Cette grande ile située tout proche de Puerto Montt ne fait pas moins de 200 kms de long pour 50 kms de large. Rattachée au continent par les liaisons de ferry (30 min de traversée), le climat y est assez rude toute l'année avec seulement 60 jours de soleil par an ! Par chance, nos 3 jours passés à parcourir l'ile auront été très ensoleillés !!
 
DSCF3604
Castro et ses "palafitos", maisons sur pilotis


Nous en avons profité pour rejoindre Mathilde et Mathieu, ancien collègue de la SG, qui eux aussi voyagent durant plusieurs mois pour découvrir le continent sud-américain.
 
DSCF3672
Y aurait-il du laisser-aller à la SG ?


Le paysage de Chiloé est très vert et le soleil accentue fortement les couleurs. L'ile est vallonnée, boisée avec de nombreux pâturages se prêtant à l'élevage de vaches. D'après les dires de bon nombre de voyageurs, Chiloé ressemble beaucoup à l'Irlande et à la Normandie, idée que nous partageons également après notre passage ici.
 
DSCF3625


Trois jours durant lesquels nous découvrirons Castro puis Dalcahue, l'Ile de Quinchao et Ancud en compagnie de Mathilde et Mathieu. Ce qui fait également le charme de Chiloé, c'est la structure de ses maisons, toutes en bois, les murs en forme d'écaille et une palette variée de couleurs, rose pour certaines, bleu, rouge, orange, jaune ou vert pour d'autres. Il y en a pour tous les goûts, surement un moyen d'apporter un peu de chaleur à cette ile balayée par le vent et la pluie durant quasiment toute l'année.
 
DSCF3824

DSCF3839
Castro


DSCF3610
La cathédrale de Castro, toute en tôle de fer !

DSCF3659
Isla de Quinchao, Curaco de Velez

DSCF3684

DSCF3642
Ferry pour la traversée entre chaque île

DSCF3626
Castro

DSCF3698
Dégustation d'huitre géante à Curaco de Velez

DSCF3768
Barbecue improvisé au camping de Ancud


PUERTO MONTT
 

Le chef-lieu de la "région des lacs" est une grande ville portuaire considérée comme la porte d'entrée de la Patagonie chilienne. La ville, moderne et bruyante n'a rien de vraiment attirant touristiquement si ce n'est le petit quartier d'Angelmo, où l'on peut faire des emplettes dans les marchés artisanaux ou prendre un bateau de pêcheur pour accéder à l'ile Tenglo qui permet depuis les hauteurs de l'ile, d’avoir le meilleur point de vue sur la baie de Puerto Montt.
 
DSCF3849
Vue sur Puerto Montt au loin depuis l'Ile Tenglo

 

DSCF3998
Angelmo


A 20 kms de la, Puerto Varas est une petite ville située aux abords du lac Llanquihue, un grand lac qui parait une mer vue depuis le rivage (860 km² tout de même !).
 
DSCF3887
Puerto Varas


DSCF3883
Le lac LLanquihue et le volcan Osorno


La route continue à l'est jusqu'à Ensenada et nous suivrons les rives du lac en bus pendant un long moment. Le panorama est superbe avec le volcan Osorno en arrière-plan. Nous nous arrêterons au bord de la route afin d'aller admirer les "Saltos del Rio Petrohue". La rivière Petrohue est une véritable merveille de la nature en ce lieu ou s'enchainent rapides et cascades. L'eau claire donne envie de s'y baigner mais quand on aperçoit la puissance du courant on préfère rester contempler le spectacle bien sagement depuis les rives...
 
DSCF3922

DSCF3941

DSCF3956

DSCF3944
Les Saltos de Petrohue et le volcan Osorno au fond

DSCF3975

Notre dernière nuit a Puerto Montt aura été assez mouvementée (c'est le cas de le dire...), puisque comme nous vous l'avions raconté précédemment, nous avons été réveillés en pleine nuit par le séisme qui fait l'actualité du moment. Au petit matin, nous nous sommes dirigés vers la gare de bus afin de savoir si le bus pour l'Argentine que nous avions réservé la veille était toujours disponible. Pas de problème pour passer la frontière apparemment, ce qui n'est pas le cas de nombreux départs vers le nord du pays où de nombreuses routes et ponts détruits rendaient impossible les déplacements.
 
Nous sommes actuellement à San Carlos de Bariloche en Argentine, où nous nous apprêtons demain à battre notre record personnel d'heures de voyage en bus : 30 heures d'affilées sont nécessaires pour rejoindre le sud de la Patagonie chilienne (la route étant beaucoup plus praticable côté argentin que côté chilien).

¡ Hasta pronto en Patagonia !

Commenter cet article

Fabien 02/08/2013 14:30

Ah c’est ça la fameuse ville de Puerto Montt. J’ai souvent entendu parler de cette ville comme étant l’une des villes en Chili qui attire beaucoup de touristes à cause de la diversité des endroits
à visiter comme le lac, les plages, des forêts vierges et des montagnes ou même des centres de ski. La vue sur les Saltos de Petrohue et le volcan Osorno est géniale. C’est quand même incroyable de
voir une partie de ce volcan recouvert de neige.

Oliv' 13/03/2010 17:57


J'ai envie de dire : malgré les avancées de l'Homme, la Nature reprend toujours ses droits...
Bien marrante ta comparaison à la Ligue 2 française ;-) A ce sujet, je suis aussi surpris de la modernité des stades chiliens. Y'a vraiment qu'en France que l'on a des stades tout pourris...
Sinon toujours d'aussi belles photos et un texte toujours aussi riches en connaissances historiques et culturelles. Je me culture tous les jours avec vous !!!


anne&romain 14/03/2010 00:48


Hola!
SI tu te "cultures" alors, notre blog est utile! Tout va bien!


Arnaud 12/03/2010 17:23


Pour répondre à Gilbert, pour préciser sur la notion du nord du Bassin Aquitain, il s'agit surtout du Sud de la Vendée et du nord de la Charente-Maritime qui ont été les plus concernées par la
tempête, dont notre bonne vieille station de La Faute-sur-Mer, où on allait régulièrement se baigner. On y retournera de toute façon.


anne&romain 13/03/2010 16:42


J'ai suivi l'actualite sur internet concernant la tempete en France. Il faut aider le commerce et les gens des que possible, nous retournerons donc avec notre pelle et notre seau sur les plages de
l'Aiguillon et la Faute l'ete prochain !


Arnaud 12/03/2010 17:19


De bien belles images à nouveau, et quel soleil !! Et oui c'est la fin de l'été là-bas. Bon content que tout aille pour le mieux, bon vent en Argentine.


Armand 06/03/2010 16:17


Encore une fois les photos sont magnifiques (les rapides, les montagnes...).
Je vois que Romain n'a pu s'empeché d'assister à ce gros match de 2eme division!!! Quel ambiance il devait y avoir dans ce stade si moderne ms vide (ca a du te rappellé les chamois...).
Bon courage pr l'Argentine.
Ciao


anne&romain 13/03/2010 16:39


Salut Armand, oui ca vaut bien un Niort - Fontenay le Comte de cette annee !


Gilbert Camut 03/03/2010 11:37


Hello les amis,
Heureux de savoir que vous allez bien tous les deux car je vous savais au Chili lors du séisme . La terre devient folle : séisme en Haiti, au chili et grosse tempête sur la France.Je ne sais pas si
vous avez vu l'actualité française mais là aussi il y a des dégâts importants et pas mal de victimes surtout dans le nord du bassin aquitain.Sinon photos et commentaires toujours aussi plaisants à
découvrir.Je vous souhaite un très bon séjour en Argentine.Bonjour aux gauchos de ma part.
Amitiés et à très bientôt sur le blog ou via un mail.Gilbert


À propos

Voyage de plusieurs mois en Amérique du sud, de l'Equateur à la Bolivie, en passant par les Galapagos, l'Amazonie, le Pérou, le Chili, la Patagonie et l'Argentine